Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Histoire de l'Association

 

Plus de 110 ans d'histoire

Le Club Olympique de Saint Fons, comme il s'appelait à l'origine a vu le jour en 1910. Autour de sections pionnières comme le football ou le rugby ou encore la boxe, le club saintfoniard a obtenu ses premiers succès en 1910.

En 1941 après une fusion avec l'Amicale Sportive de Saint-Fons, le club changera d'appellation pour devenir le Club Athlétique de Saint-Fons. Si le nom change l'identité du club reste la même articulée autour de plusieurs disciplines dont les sports phares comme le rugby, le football, l'athlétisme ou la boxe.

En 1968 un dernier changement de nom à donné naissance au COSF tel qu'il existe aujourd'hui : Club Omnisports de Saint-Fons.

En traversant le 20 e siècle le COSF n'a cessé de grandir pour regrouper aujourd'hui 18 sections et autant de disciplines pratiquées par plus de 1000 licenciés que compte le club à l'heure actuelle. S’il a connu son heure de gloire dans les années 80 avec plus de 2100 licenciés dans 15 sections le COSF reste néanmoins un grand acteur du sport régional depuis 1910.

Quelques sportifs qui ont marqués le COSF

Étienne Marcel Bally

Étienne Bally fut membre du club d'Athlétique de Saint-Fons avant de rejoindre le FC Lyon. Il remportera six titres de champion de France d'athlétisme : deux sur 100 mètres en 1947 et 1950 et quatre sur 200 mètres en 1946, 1947, 1950 et 1952.

Il améliore les records de France du 100 m en 1947 (10 s 5), du 200 m (21 s 6 en 1947 puis 21 s 3 en 1949) et du relais 4 × 100 mètres (41 s 0 en 1950 puis 40 s 8 en 1952) lors des Jeux olympiques d'été de 1952 où il participe aux épreuves de 100, 200 et 4 × 100 mètres ; il avait également participé aux Jeux olympiques d'été de 1948 sur 200 m.

Sélectionné 28 fois en équipe de France d'athlétisme, il en fut le capitaine de 1951 à 1952 ; il obtient ses meilleurs résultats internationaux lors des Championnats d'Europe de 1950 en remportant notamment l'épreuve du 100 m (10 s 7) et en s'adjugeant les médailles d'argent du 200 m et du relais 4 × 100 m. (source Wikipédia)

 

Un palmarès en or pour le volleyball

La section de volley a récolté pas moins de 36 titres régionaux et formé 7 internationaux. La section féminine après avoir évolué longtemps en nationale 2, puis remporté le championnat de France en national 1 est devenue en 2001 le Lyon Saint-Fons Volley Club une référence dans la région.

Des grands noms du football

Le ballon rond a été marqué par de nombreuses personnalités, José Broissart et Omrane Ben Yahia étaient sans doute les plus emblématiques. Ces deux anciens joueurs de l'OL (et entraineur pour José Broissart) ont dirigé l'équipe première du COSF.

Lors de la saison 1931_1932, la section football du COSF a atteint les 32 ème de finale de la coupe de France. L'équipe fut éliminée par le club de Sète, place forte du football hexagonal à l'époque (championne de France en 1934 et 1939)

 

 Marguerite Myropoulos

Marguerite Myropoulos fut sans contexte l'une des plus grandes représentantes du club.  Au sein de la section handball cette joueuse hors du commun a prouvé ses grandes qualités humaines, mais aussi sportives, ce qui lui a ouvert les portes de l'équipe de France

En 1964 les handballeuses sont vice-championnes de France en s'inclinant en finale sur le score de 15-12 contre l'US Ivry2.

Le COSF pionner du rugby

C'est à St-Fons qu'une des premières équipes de la région lyonnaise a vu le jour. Elle obtiendra d'ailleurs le titre de championne du lyonnais 5 ème série pour le saison 1928-1929.

Finale 100% COSF pour les boules place Bellecour

Deux équipes du COSF ont atteint la finale du 78 ème tournoi bouliste de pentecôte  en 1990. Une performance inédite qui n'a jamais réédité depuis  par aucun autre club dans ce qui représente la plus grande compétition de l'année après les championnats de France

 

Une graine de champion

Joshua Dous Karpenschif (01/07/2003) fit ses premiers pas tennistiques au COSF Tennis. Il a été quatre fois Champion du Lyonnais dans sa tranche d'âge, En 2017, il a été vice-Champion de France en simple et champion de France en double. Sélectionné en équipe de France des 15/16 ans, il termine vice-champion d’Europe avec cette équipe, battus en finale par les Russes.
Il poursuit sa carrière dans le circuit junior international.